Brault Joséphine

Née en France en 1988, Joséphine commence le piano à l’âge de huit ans au Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt dans la classe de Geneviève Ibanez. Très tôt, elle se découvre une véritable passion pour la musique de chambre et la développe sous les conseils d’Hortense Cartier-Bresson. En 2007, elle obtient son DEM de piano et de musique de chambre avec mention très bien et part se former à l’étranger, principalement en Belgique et en Allemagne.

Elle travaille alors avec de grands maîtres tels que Markus Tomas à la Hochschule für Musik und Theater Felix Mendelssohn de Leipzig, où elle passe un an, avant de se perfectionner auprès de Jean-Claude Vanden Eynden au Conservatoire royal de Bruxelles durant trois ans. Obtenant en 2011 un Bachelor of music, elle continue son parcours international à la Hochschule für Musik de Cologne chez Richard Braun. Joséphine Brault poursuit actuellement sa formation en master au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) dans la classe d’Anne Le Bozec.

Joséphine participe à de nombreuses master-classes de Georg Steinchaden (Mozarteum de Salzburg, Autriche), Emile Naoumoff (Bloomington, USA), Piotr Anderszewski et bénéficie des conseils de François-Frédéric Guy et Claire-Marie Le Guay.

Chambriste dans l’âme, Joséphine Brault trouve son épanouissement tout particulièrement dans la musique d’ensemble. Elle remporte à 15 ans le premier prix de la Fondazione Antonio Salieri di Legnago à Salzburg (Autriche) en sonate avec violoncelle, ce qui lui offre la possibilité de partir en tournée en Italie, Allemagne et Hollande avec cette formation aussi bien qu’en soliste.

Depuis, Joséphine multiplie les formations de chambre et travaille beaucoup avec chanteurs. Elle se produit régulièrement en concert à Paris et dans toute la France, ainsi qu’à l’étranger (Belgique, Allemagne, Hollande, Autriche, Italie, Suisse, Maroc...).

En décembre 2012, Joséphine Brault fait ses débuts en soliste salle Gaveau, à Paris, sous la baguette de Martin Lebel.

Frappée très jeune par un conseil que France Clidat lui avait donné, à savoir d’être une pianiste cultivée, Joséphine Brault obtient, en parallèle de ses études musicales, une licence de littérature et civilisation allemandes à l’université de Paris en 2010. Ayant soif de rencontres et d’interaction entre les arts, et passionnée de littérature, d’art et de danse, Joséphine les réunit dans divers projets. Sa première création, Fugue en fuiteHeading Headlong, a vu le jour à Bruxelles en avril 2011 dans le cadre du Festival Courant d’Air.

Pour plus d’infos : www.josephinebrault.com

bio février 2013
 



« Page précédente