PanierMon compte
   
dimanche
02
AVRIL
2017
12:30

Adresse

Eglise Saint Louis en l’Ile 19 rue Saint-Louis en l’Ile
75004 Paris

Destination Hambourg et Lübeck

Valentin Rouget | Orgue

Présentation

Aux XVIIe et XVIIIe siècle, l’Allemagne du Nord est essentiellement luthérienne. L’élan spirituel porté par la Réforme conditionne profondément la liturgie et son accompagnement. Les chorals, dont les mélodies et les textes sont intégrés par tout croyant pratiquant, sont chantés en langue allemande, tandis que le Magnificat conserve sa pratique séculaire de l'alternance entre l'orgue et les versets chantés en latin.

Les compositeurs de cette époque étaient bien souvent maîtres de chapelle et organistes titulaires d’une tribune importante. Ils ont tout naturellement composé ou improvisé autour de ces chorals ou de l'antique plain-chant, représentant ainsi le cœur de leur activité créatrice.

A Hambourg et à Lübeck, villes qui ont porté l'art de la facture d'orgue à un véritable âge d'or, se sont illustrés les plus grands maîtres de l'Allemagne baroque ; orgues et organistes y ont attiré et fasciné le jeune J. S. Bach, et l'ont marqué durablement.

Programme

  • Matthias Weckmann (1616 – 1674)
    Komm, Heiliger Geist, Herre Gott (3 versets)
  • Heinrich Scheidemann (ca 1595 – 1663)
    Allemande en ré mineur
  • Heinrich Scheidemann (ca 1595 – 1663)
    Courante en ré mineur
  • Franz Tunder (1614 – 1667)
    Komm, Heiliger Geist, Herre Gott (auf 2 Clavier pedaliter)
  • Dietrich Buxtehude (1637 – 1707)
    Chaconne en mi mineur, BuxWV 160
  • Johann Sebastian Bach (1685 – 1750)
    Komm Heiliger Geist, BWV 652 (alio modo a 2 Clav. e Pedale)
  • Johann Sebastian Bach (1685 – 1750)
    Prélude et Fugue en sol majeur, BWV 541