Haut de page

Jeunes Talents reconnue d’utilité publique

Jeunes Talents
reconnue d’utilité publique

Jeunes Talents sur FacebookJeunes Talents sur InstagramJeunes Talents sur YouTubeJeunes Talents sur Linkedin
Faire
un don
Nous soutenir ParticuliersEntreprises

Ils nous soutiennent

Photos
Vidéos
Accueil > Agenda des concerts : Sonatines pour le divertissement

Sonatines pour le divertissement

Comme dans toute pratique musicale, l’enjeu d’un artiste est d’inventer, surprendre, jouer, plaire, en somme divertir le public pour qu’il s’évade et se laisse surprendre par le talent du musicien.
C’est à la cour de Dresde, dans les années 1740-1750 qu’un luthiste, Johann Kropfgans fait son apparition dans le monde musical, grâce à son talent de compositeur, mais aussi d’interprète. Repéré par le comte Heinrich von Brühl, lui-même grand amateur de musique et de luth, Johann Kropfgans parvient à acquérir une notoriété musicale et édite plus d’une trentaine de trios qui sont pour la plupart aujourd’hui, malheureusement perdus.
C’est dans un de ces rares manuscrits restants de Johann Kropfgans, qu’un nom a particulièrement attiré notre attention : celui de Joseph Haydn. En effet, une des cassations (petite pièce de l’époque à caractère divertissant) est de la main du grand et célèbre Joseph Haydn, compositeur reconnu dans l’Europe entière, au service de la grande noblesse hongroise, les princes Esterhàzy. Être au service de, c’est bien le seul mais si important point commun qui réunit le luthiste Dresdois au grand compositeur autrichien ! Se sont-ils rencontrés ? Ont-ils eu l’occasion de jouer ensemble ? Johann Kropfgans connaissait-il le luthiste de Joseph Haydn, Monsieur Karl Kohaut dont la vie reste encore aujourd’hui difficile à retracer ?
Ces questions n’auront jamais de réponse, mais il est passionnant pour nous, musiciens, de noter ce genre de détails si précieux qui lient deux figures de la musique galante.
À nous désormais de tisser ces liens en rendant hommage en musique à deux hommes, l’un encore reconnu dans le monde entier aujourd’hui, l’autre complètement disparu de notre culture musicale. Cette dualité entre le « Grand » et le « Petit » musicien s’exprime surtout dans leurs œuvres : les divertimenti et cassations composés par Joseph Haydn et Johann Kropfgans montrent une richesse de palettes sonores et émotionnelles : l’un est tendre et nostalgique, l’autre est vaillant et facétieux. Mais ces deux hommes ont bel et bien passé leur existence à divertir pour pouvoir vivre de leur art tout en laissant leur parole humaniste s’exprimer et s’inscrire dans le temps.
Construit autour des œuvres de ce fameux manuscrit, ce programme propose un itinéraire musical entre des interprètes, luthistes et harpistes de l’époque, et de grands compositeurs qui ont pu travailler, jouer et réfléchir ensemble sur une manière commune de faire rayonner la musique du XVIIIe siècle.

Programme

Johann Kropfgans (1708 – 1770)
Divertimento en fa majeur
Largetto
Allegro
Andante
Allegretto

Joseph Haydn (1732 – 1809)
Cassation « La Chasse » en si bémol majeur
Pastorale Allegro
Minuetto
Trio
Allegro

Christian Gottlieb Scheidler (1747 – 1829)
Variations sur un thème de Don Giovanni de Mozart pour luth baroque

Adam Falckenhagen (1697 – 1754)
Duetto en fa majeur für Zwei Liuto
Largo
Allegro
Tempo Gusto


Johann Kropfgans (1708 – 1770)

Divertimento en si bémol majeur
Allegro Moderato
Andante
Allegretto
Angloise
Polaca

Sophia Dussek (1775 – 1831)
The new German Waltz, pour harpe

Joseph Haydn (1732 – 1809)
Cassation en do majeur
Presto
Menuet
Trio
Adagio
Presto Allegro

Voir l'agenda de ce lieuLieu du concert :
Cathédrale Sainte-Croix des Arméniens

13 rue du Perche, angle rue Charlot
75003 Paris
Saint-Sébastien - Froissart
Rambuteau
Hôtel de Ville
Bus 91 Saint-Claude
Jeunes Talents sur FacebookJeunes Talents sur InstagramJeunes Talents sur YouTubeJeunes Talents sur Linkedin