Concert

In modo romantico

Bella Schütz |

Présentation

On appelle « romantiques » certaines musiques, certains compositeurs, certaines périodes de l’histoire de la musique. En réalité, le terme « romantique » désigne d’abord quelque chose de bien plus fondamental. Romantique est une manière d’approcher toute musique quelle qu’elle soit, un mode qui conquiert la France et l’Allemagne au cours du second quart du XIXe siècle.

Les grands créateurs du répertoire romantique n’étaient autres que les grands interprètes et connaisseurs du répertoire musical antérieur.

Le programme de ce concert est romantique en ce sens – au sens de l’approche romantique de la grande musique en son ensemble. Il débute avec la Fantaisie chromatique et fugue en ré mineur de J.S. Bach – œuvre que Mendelssohn et Liszt considéraient comme appartenant à leur époque plutôt qu’à la sienne. Il se poursuit avec la Sonate n° 30 en mi majeur op.109 de Beethoven, la plus intimiste de toutes. Nous visiterons ensuite deux étoiles fixes du ciel romantique : le Premier Nocturne de Chopin, où une introduction sidérante, comme hors du temps, donne lieu au passage belcanto le plus saisissant jamais entendu hors d’une scène d’opéra, puis la 2e Sonate de Schumann, op. 22, avec ses indications de tempo idiosyncrasiques (« Aussi vite que possible » – « plus vite » – « encore plus vite ») donnant lieu à un halètement continu, toujours à bout de souffle.

Programme

  • Johann Sebastian Bach (1685 – 1750)
    Fantaisie chromatique et fugue en ré mineur BWV 903 | 1720
  • Ludwig van Beethoven (1770 – 1827)
    Sonate pour piano n°30 en mi majeur, op. 109 | 1820
  • Frédéric Chopin (1810 – 1849)
    Nocturne en si majeur, op. 62 n°1 | 1845 – 1846
  • 1845 – 1846 (1810 – 1856)
    Sonate n°2 en sol mineur, op.22 | 1830 – 1838

In modo romantico

Jeudi
12
Janvier
2023
12:30

Adresse

Petit Palais, Auditorium Avenue Winston Churchill
75008 Paris