Concert

L’éclat de la musique baroque à la musique moderne

Yiheng Wang |

Présentation

Le Concerto italien, ou Italienisches Konzert, dont le titre original est Concerto nach Italienischem Gusto (Concerto dans le goût italien, BWV 971, a été publié en 1735 en tant que première moitié du Clavier-Übung
C’est un concerto en trois mouvements pour clavecin solo à deux claviers de J.S. Bach. Le concerto italien, en tant que style, repose sur les rôles contrastés de deux groupes d’instruments différents dans un ensemble : Bach imite cet effet, créant un contraste au moyen des différents claviers. Le Concerto italien est une des pièces pour clavier les plus connues de Bach et a donné lieu à un nombre important d’enregistrements, tant au piano qu’au clavecin.
Robert Schumann a à peine trente ans en 1838/1839 quand il rencontre sa chère Clara. Il décide un jour de transcrire ses « humeurs » en inventant la forme humoresque. Il écrira à Clara : « Je suis resté assis à mon piano toute cette semaine, composant, écrivant, riant et pleurant tout à la fois, tu trouveras tout cela joliment dépeint dans mon opus 20, la Grande Humoresque qui est déjà sous presse ».
Petrouchka (en russe Петрушка), sous-titré Scènes burlesques en quatre tableaux, est un ballet dont la musique a été composée par Igor Stravinsky en 1910-1911. Dix ans après la création du ballet, Arthur Rubinstein, très grand pianiste de l’époque et grand ami de Stravinski, demande au compositeur d’adapter Petrouchka pour piano seul. Stravinski accepte, mais précise qu’il ne s’agira pas d’une « transcription » mais d’une « adaptation ». En effet, selon lui, le piano seul ne peut imiter l’orchestre. Il décide donc d’écrire une toute nouvelle pièce à partir des mélodies et thèmes du ballet. D’une grande richesse rythmique, mélodique et harmonique, elle permet aux interprètes – comme le souhaitait Stravinski – de faire preuve d’une très grande virtuosité. Elle demeure l’une des œuvres les plus difficiles du répertoire pianistique.

Programme

  • Jean Sébastien Bach (1685 - 1750)
    Concerto italien en fa majeur, BWV 971 |
    Andante
    Allegro vivace
  • Robert Schumann (1810 - 1856)
    Grande Humoresque en si bémol majeur, op. 20 | 1839
    Einfach (Simplement) - Sehr rasch und leicht (Très rapide et léger) - Wie im Anfang
    Hastig – Nach und nach schneller – Nach und nach immer lebhafter und stärker - Adagio
    Einfach und zart (Simplement et avec tendresse) – Intermezzo
    Innig (avec intimité) - Sehr lebhaft (très vif) – Mit einigem Pomp
    Zum Beschluß
  • Igor Stravinsky (1882 - 1971)
    Trois mouvements de Petrouchka, transcription pour piano seul par l’auteur | 1921
    Danse russe
    Chez Petrouchka
    La Semaine grasse

L’éclat de la musique baroque à la musique moderne


14
Novembre
2021
17:00

Adresse

Chapelle de la Madeleine - Château-Thierry Rue Racine
02400 Château-Thierry