PanierMon compte
   
retour >

Ensemble Sarbacanes

Artistes de l'ensemble :

Neven Lesage, Hautbois

Gabriel Pidoux, Hautbois

Alejandro Pérez Marin, Basson baroque

Loris Barrucand, Clavecin

L’Ensemble Sarbacanes est né de la rencontre amicale du bassoniste Alejandro Pérez Marin, des hautboïstes Gabriel Pidoux et Neven Lesage, et du claveciniste Loris Barrucand.

La combinaison idéale de ces instruments homogènes leur permet d’explorer le répertoire du XVIIIe siècle composé spécifiquement pour anches doubles, dont l’empreinte sonore était alors tant appréciée à travers l’Europe.

Dès les années 1680, les cours d’Allemagne, les concerts privés londoniens, les maisons d’opéra italiennes, et tous les centres musicaux d’importance font appel depuis la cour de France à des hautboïstes et bassonistes pour venir colorer les rangs des formations orchestrales, et imiter le son de l’orchestre lullyste. Purcell, Vivaldi, Bach et bien d’autres par la suite témoigneront d’un extraordinaire engouement pour cette famille d’instruments, en composant des airs obligés à l’opéra, des parties orchestrales de premier rang, ou des concertos virtuoses.

Motivés initialement par le répertoire original pour leur formation, avec en tête de file les sonates en trio de Philidor, Händel et Zelenka, leur intérêt pour les compositeurs que l’histoire et la mémoire ont négligés les ont conduit à placer leurs œuvres au cœur de leurs programmes de concert.

D’autre part, l’exercice passionnant de la transcription leur permet de donner un nouveau visage à des œuvres parfois figées dans des visions canoniques, dans une démarche reflétant la liberté d’interprétation et d’adaptation inhérente aux pratiques du XVIIIe siècle.

De la suite pour instrument seul à la sonate en quatuor, l’Ensemble Sarbacanes s’est donné pour but de restituer toute la vitalité et la sensibilité d’une époque galante libérée des cadres sévères du premier baroque. Placée sous le signe de l’imitation de la nature et des caractères de l’humain, cette musique ne cesse aujourd’hui encore de nous surprendre par la justesse de son expression et le raffinement de sa facture. Structurée par les jeux de conversations, elle possède déjà les traits caractéristiques de l’esthétique qui lui succédera : le style classique.

Photo © Rémi Coblence

Biographie mise à jour le 09/05/2017.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et réaliser des statistiques de visites.

Pour accepter l'utilisation de ces cookies, cliquez-sur le bouton "J'accepte". Vous pourrez modifier votre choix à tout moment en vous rendant à la page Mentions Légales.

Pour en savoir plus ou pour paramétrer les cookies, cliquez sur « Paramétrer ».

Paramétrer…
J'accepte