Concert

Concert Maestra avec Emmanuelle Haïm

Présentation

Dolce tormento

Explorer l’œuvre de Claudio Monteverdi, c’est souvent aborder ses opéras, fables mythologiques et récits antiques qui inaugurèrent l’ère baroque : L’Orfeo, Il ritorno d’Ulisse in patria ou encore l’Incoronazione di Poppea.
Il ne faudrait cependant pas oublier qu’il est l’auteur de nombreux madrigaux, canzone ou chansons strophiques, autant de champs d’expérimentation au travers desquels il a cultivé son art de peindre en musique les affetti.
S’inscrivant dans la lignée des Nuove Musiche de son contemporain Giulio Caccini, il participe à la création d’un genre révolutionnaire au début du XVIIe siècle : le canto a voce sola, style monodique accompagné par la basse continue, où le texte prime sur la musique.
Dolce tormento est conçu comme un petit théâtre en musique, intime, où l’on chante les tourments amoureux sous le regard espiègle de Cupidon.
Les deux voix se répondent et se rejoignent pour former un monologue intérieur animé et passionné. En écho aux dialogues vocaux, les violons s’illustrent avec les sonates virtuoses de Marini et Merula. Ce programme parcourt le Seicento italien, caractérisé par les formes en vogue de l’époque : le lamento (extraits de Xerse de Cavalli) ou la ciaconna (comme « Zefiro torna » ou les pièces instrumentales de Merula et Piccinini), basse obstinée sur laquelle se déploient des variations tantôt élégiaques, tantôt pétillantes.  

Nicolas Flodrops

Programme

  • Claudio Monteverdi (1567-1643)
    Concerto. Settimo libro de madrigali, con altri generi de canti, SV 120 (extrait) | Venise, 1619
    O come sei gentile (a doi soprani), sur un texte de Battista Guarini
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    Quarto scherzo delle ariose vaghezze, SV 332 (extrait) | 1624
    Sì dolce è ’l tormento (per voce sola), sur un texte anonyme
    (Marine Madelin)
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    Arie de diversi raccolte da Alessandro Vincenti, SV 320 (extrait) | 1634
    Perch’è se m’odiavi (per voce sola), sur un texte anonyme
    (Cécile Madelin)
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    Quarto scherzo delle ariose vaghezze, SV 316 (extrait) | 1624
    Ohimè ch’io cado, ohimè (per voce sola), sur un texte anonyme
    (Marine Madelin)
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    Arie de diversi raccolte da Alessandro Vincenti, SV 321 (extrait) | 1634
    Più lieto il guardo (per voce sola e duoi violini), sur un texte anonyme
    (Cécile Madelin)
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    Concerto. Settimo libro de madrigali, con altri generi de canti, SV 143 (extrait) | Venise, 1619
    Chiome d’oro (canzonetta a due voci concertata da duoi violini chitarrone o spinetta), sur un texte anonyme
  • Biagio Marini (c.1587 - 1663)
    Sonate, symphonie e canzoni, op.8 (extrait) | Venise, 1629
    Sonata sopra la Monica (pour deux violons et basse continue)
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    Concerto. Settimo libro de madrigali, con altri generi de canti, SV 121 (extrait) | Venise 1619
    Io son pur vezzosetta pastorella (a doi soprani), sur un texte de l’Accademico Incolto degli Immaturi
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    Scherzi musicali cioè Arie e Madrigali in stile recitativo, con una ciaccona a 1 e 2 voci, SV 251 (extrait) | Venise, 1632
    Zefiro torna, sur un texte d’Ottavio Rinuccini
  • Entracte

  • Francesco Cavalli (1602-1672)
    Xerse, sur un livret de Nicolo Minato (extrait) | Venise, 1654
    Che barbara pietà (Lamento con violini di Romilda) - Acte IV, scène 17
    (Marine Madelin)
  • Andrea Falconieri (1585 – 1656)
    Il primo libro di canzone (extrait) | Naples, 1650
    La Suave melodia (pour viole de gambe et basse continue)
  • Francesco Cavalli (1602-1672)
    Xerse, sur un livret de Nicolo Minato (extrait) | Venise, 1654
    Ed è pur vero ò core ... Luci miei, voi che miraste (recitativo e aria con due violini di Adelanta) - Acte IV, scène 9
    (Cécile Madelin)
  • Alessandro Piccinini (1566 – 1638)
    Intavolatura di liuto (extrait) | Bologne, 1639
    Chiacona mariona alla vera spagnola (pour archiluth seul)
  • Giacomo Carissimi (1605 - 1674)
    Duetti da camera (extrait) | c.1663
    Il mio core è un mar di pianti (a doi soprani)
  • Tarquinio Merula (1595 – 1665)
    Canzoni overo sonate concertate per chiesa e camera (extrait) | Venise, 1637
    Ciaccona a due violini
  • Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
    L’incoronazione di Poppea, sur un livret de G. F. Busenello, SV 308 (extrait) | Venise, 1642
    Sento un certo non so che (Damigella et Valetto) - Acte II, scène 4

Concert Maestra avec Emmanuelle Haïm

Dimanche
30
JUIN
2019
20:00

Adresse

Cathédrale Sainte-Croix-des-Arméniens 13 Rue du Perche - 75003 Paris