Concert

Un monde fantastique

Jean-Baptiste Doulcet | Piano

Présentation

À travers une palette d'œuvres romantiques composées à diverses époques et dans divers pays - Allemagne, Hongrie et France -, ce récital propose une porte d’entrée vers un univers fantastique intimement relié à la littérature et à l'Europe.

On retrouve dans l’écriture musicale des Kreisleriana opus 16 de Schumann une influence notoire d’E.T.A Hoffmann dont les contes ont fait la renommée. Ainsi, le matériel symbolique de l'auteur y rejoint les enjeux musicaux intimes de Schumann. La figure littéraire du Doppelgänger se retrouve par exemple incarnée par les familiers Florestan et Eusebius, les deux affirmations de l'esprit schizophrénique de Schumann. La brièveté des pièces, que Schumann chérit tant, est également un moyen de faire écho aux récits enchâssés de Hoffmann, structure que l'on retrouve en musique avec l'ouverture vertigineuse d'un monde emboîté dans un autre, lui-même inséré dans un autre avant de revenir au récit initial que l'on avait perdu de vue. Visions fantastiques et émouvantes, proches de l'enfance et du merveilleux.

Avec Après une lecture du Dante, Liszt propose une forme qui, dès son titre, s'offre comme un programme dont l'inspiration et l'imagerie musicale sont puisées à même la source, à même la lecture de l'Enfer, du Purgatoire et du Paradis. Nous sommes de nouveau face à une vision métaphysique et merveilleuse mais qui semble ici être donnée dans un ton beaucoup plus solennel, comme un génial commentaire musical face à l'œuvre de Dante Alighieri.

De forme libre, trois de mes Préludes - écrits en 2016 - viennent s'ajouter à ces deux œuvres emblématiques. C'est donc un romantisme d'aujourd'hui que vous découvrirez avec des influences allant de la musique russe à Chausson, en passant par Szymanowski, et quelques bribes merveilleuses, notamment dans le dernier prélude avec le portrait d'une Cléopâtre sortie des neiges finlandaises où se côtoient des horizons scandinaves et les résonances d'un lointain Orient.

 

Jean-Baptiste Doulcet

Programme

  • Robert Schumann (1810 – 1856)
    Kreisleriana, op. 16 | 1838
    Äußerst bewegt (Extrêmement agité)
    Sehr innig und nicht zu rasch (Très intime et pas trop rapide)
    Sehr aufgeregt (Très agité)
    Sehr langsam (Très lent)
    Sehr lebhaft (Très vif)
    Sehr langsam (Très lent)
    Sehr rasch (Très rapide)
    Schnell und spielend (Rapide et enjoué)
  • Franz Liszt (1811 – 1886)
    Après une lecture du Dante | 1861
  • Jean-Baptiste Doulcet (Né en 1992)
    Préludes (extraits) | 2016
    Prélude en do dièse mineur
    Prélude en mi majeur
    Prélude en sol dièse mineur

Un monde fantastique

Mercredi
22
JUILLET
2020
20:00
La billetterie de ce concert n'est pas ouverte.

Adresse

Cathédrale Sainte-Croix-des-Arméniens 13 Rue du Perche - 75003 Paris