Concert

Nuits d'été

Tomasz Kumiega | Baryton
Florian Caroubi | Piano

Présentation

Souvent présentées dans leur version pour voix et orchestre, le monument de l’histoire de la mélodie que constituent les Nuits d’été de Berlioz a en réalité d’abord été composé avec accompagnement de piano. Héritière de la grande tradition des romances françaises, cette œuvre porte en elle l’aboutissement et l’avenir de ce genre, magnifiée par une invention continuelle, transcendant les poèmes de Théophile Gautier. Frédéric Chopin - dont le corps est enterré à Paris au Père Lachaise et le cœur en Pologne - permettra une transition vers l’univers tout aussi romantique du compositeur polonais Mieczysław Karłowicz. Ancré dans un art patriotique, amoureux de la nature - et mort par elle en 1908 sous une avalanche - la vie de Karłowicz est jalonnée par ses compositions pour voix et piano, inscrites dans la continuité musicale et stylistique des œuvres de Berlioz et Chopin.

Tomasz Kumięga, polonais, et Florian Caroubi, français, profitent de leur amitié pour mettre en commun un programme mêlant leurs origines, donnant à la musique la possibilité d’abolir une fois de plus les frontières.

 

Florian Caroubi

Programme

  • Hector Berlioz (1803 – 1869)
    Nuits d’été, sur des poèmes de Théophile Gautier, op. 7 | 1834 - 1840
    Villanelle
    Le spectre de la rose
    Sur les lagunes
    Absence
    Au cimetière, clair de lune
    L'île inconnue
  • Pause

  • Frédéric Chopin (1810 – 1849)
    Deux nocturnes, op. 62 | 1846
    Nocturne n°1 en si majeur
    Nocturne n°2 en mi majeur
  • Witold Lutosławski (1913-1994)
    Tarantella, sur un texte de Hilaire Belloc | 1990
  • Mieczysław Karłowicz (1876 – 1909)
    Z erotyków (Au lieu de soleils et d’étoiles) sur un texte de Józef Waśniewski, op. 3 n°2 | 1896
    Zaczarowana królewna (La princesse ensorcelée) sur un texte d’Adam Asnyk, op. 3 n°10 | 1896
    Najpiękniejsze piosenki (La plus belle chanson) sur un texte d’Adam Asnyk, op. 4 | 1898
    Skąd pierwsze gwiazdy (D'où les premières étoiles) sur un texte de Juliusz Słowacki, op. 1 n°2 | 1896
    Z nową wiosną (Avec le printemps nouveau) sur un texte de Czesław Jankowski | 1895 
    Czasem gdy długo na pół sennie marzę (Parfois, quand je rêve) sur un texte de Kazimierz Tetmajer | 1895
    Rdzawe liście (Feuillage couleur de rouille) sur un texte de Kazimierz Tetmajer | 1896
    Śpi w blaskach nocy (Dors dans l'éclat de la nuit) sur un texte de Heinrich Heine, op. 3 n°5 (trad. Maria Konopnicka) | 1896
    Po szerokim, po szerokim morzu (Sur la vaste mer) sur un texte de Kazimierz Tetmajer, op. 3 n°9 | 1896
    Na spokojnym ciemnym morzu (Sur la mer paisible et sombre) sur un texte de Kazimierz Tetmajer, op. 3 n°4 | 1896

Nuits d'été

Vendredi
17
JUILLET
2020
20:00
La billetterie de ce concert n'est pas ouverte.

Adresse

Cathédrale Sainte-Croix-des-Arméniens 13 Rue du Perche - 75003 Paris