Biographie

Patrick Wibart Serpent

Patrick Wibart fait partie de cette nouvelle génération de musiciens curieux et passionnés qui, riches d'une solide formation classique, n'hésitent plus à se confronter à de nombreux et différents mondes musicaux. Très vite repéré pour ses qualités vocales, il entre à dix ans à la Maîtrise de Radio France sous la direction de Toni Ramon. Après cinq années passées dans cette formation, il décide de se concentrer sur l'étude du saxhorn ; il entre à quinze ans au CNR de Paris, puis est admis trois années plus tard au CNSMD de Paris dont il est diplômé en 2013 d'un Master mention Très Bien à l’unanimité avec les félicitations du jury, avec mentions spéciales pour le choix du programme et la polyvalence instrumentale.

C'est avec Michel Godard qu'il débute le serpent. En quelques années il devient l'un des spécialistes français de cet instrument et est invité dans des ensembles de musique ancienne comme La Fenice, Le Parnasse français, Les Passions, et participe à de nombreux enregistrements, notamment pour le label Ricercar. Il continue cette démarche vers les instruments anciens en se spécialisant dans la pratique de l'ophicléïde et du tuba historique, il est soutenu pour cela par la Fondation Meyer en 2011 et 2013. 

Bien que régulièrement invité dans des orchestres tels que la Chambre philharmonique, La Grande Écurie, Les Siècles ou l’Orchestre national de France, la musique de chambre reste son domaine de prédilection. Il est notamment membre du Quatuor Opus 333 avec lequel il est diplômé en 2014 au CNSMD de Paris d'un Master de musique  de chambre mention Très Bien à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il est aussi, avec le  compositeur et chef d'orchestre Benjamin Attahir, fondateur de l'Ensemble Ænea et il est membre du collectif Spat'Sonore.

Biographie mise à jour le 07/06/2017.