Biographie

Harmonie Deschamps Soprano

Française d’origine italienne, Harmonie Deschamps obtient en 2017 son Diplôme de Master de chant dans la classe de Valérie Guillorit au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (où elle a également travaillé avec Malcolm Walker et Isabelle Guillaud). Par ailleurs, elle participe régulièrement à des master-classes et académies (Marc Minkowski et Rachel Yakar, ou encore Margreet Honig, Janina Beachle, Regina Werner, Stéphane Fuget…).

La scène est synonyme pour elle de plaisir et de partage ; elle se produit depuis plusieurs années dans le répertoire pour soprano lyrique-léger à jeune-lyrique (parmi ses premières expériences, on peut citer : Barberine dans Les Petites Noces de Figaro d’après Mozart (2007), Lady Billows dans Albert Herring de B. Britten (2010), La voix humaine d’après Cocteau et Poulenc (2013-2015)…).

Ayant une solide expérience du répertoire baroque qu’elle affectionne tout particulièrement depuis son enfance - qu’il s’agisse d’oratorio, de madrigal ou encore d’opéra - Harmonie participe depuis 2010 à diverses productions de l’Ensemble Akadêmia, dans des festivals prestigieux (La Chaise-Dieu, Les Flâneries musicales de Reims, Sinfonia en Périgord, Sablé…) et collabore avec Les Musiciens du Louvre ou encore Les Folies françoises.

Elle consacre également une partie importante de son activité à la musique de chambre et particulièrement au lied et à la mélodie - qu’elle a notamment étudiés avec Anne Le Bozec, Susan Manoff, Karolos Zouganelis… - en duos avec les pianistes Michalis Boliakis (leur duo est finaliste du Concours international de lied et mélodie Nadia et Lili Boulanger 2015), Adriano Spampanato et Valeria Suchkova-Montfort.

Passionnée par les voyages et découvertes d’autres cultures, elle participe en 2016 à la tournée Tales of the Night (musique romantique allemande) en Inde et en France avec l’Ensemble Akadêmia et se produit également en soliste avec orchestre au Kyoto International Music Students Festival 2016 (Japon).

Parallèlement à son activité de chanteuse, Harmonie a suivi une formation approfondie de comédienne et a co-fondé la Cie Les artisans de l’éphémère, qui crée de nombreux spectacles en région Champagne-Ardennes (spectacles musicaux, Jeune Public, lectures…).

Durant la saison 2016-2017, la jeune soprano a incarné tour à tour le rôle titre de La servante maîtresse de Pergolesi à l’Opéra de Reims, Proserpina et Ninfa dans Orfeo, par-delà le Gange, (d’après le chef-d’œuvre de Monteverdi) dirigé par Françoise Lasserre à l’Arsenal de Metz et à l’Opéra de Reims, puis, à l’Opéra de Bordeaux et à la Philharmonie de Paris, les rôles Phénice, Mélisse, Un Plaisir et La Naïade dans Armide de Gluck sous la baguette de Marc Minkowski. En mars, elle a été Carolina dans Il matrimonio segreto de Cimarosa, mis en scène par Julien Lubek et Cécile Roussat puis s’est produite aux côtés de Karine Deshayes au mois de juillet dans le cadre de la programmation du Festival européen Jeunes Talents à Paris.

Pour le dernier trimestre 2017, outre divers concerts, elle tiendra le rôle de Pauline dans La vie parisienne d’Offenbach à l’Opéra de Bordeaux sous la direction de Marc Minkowski (septembre 2017) et effectuera une tournée en Inde avec la Messe de Minuit de Charpentier.

Biographie mise à jour le 12/09/2017.