Biographie

Théo Imart Contre-ténor

En 2004, à l’âge de huit ans, Théo Imart intègre la Maîtrise des Bouches-du-Rhône. Il y reçoit les enseignements en solfège, histoire de la musique, analyse et chœur, une formation musicale complète en horaires aménagés.

Il participe avec la Maîtrise aux différents enregistrements, concerts et productions lyriques dans Carmen en 2008, La Bohème et Carmina Burana en 2005 aux Chorégies d’Orange,  ou encore à l’Opéra de Marseille  dans Turandot en 2006.

En 2007, il intreprétera en soliste la Messe des Demoiselles de St Cyr de Marc-Antoine Charpentier en premier dessus. Par la suite il chantera en solo dans les Ceremony of Carols de Benjamin Britten, répertoire qu’il enregistre en 2013 avec la Maîtrise.

Ses qualités vocales lui permettent d’aborder les rôles d’alto comme de soprano.

Il aborde en soliste en octobre 2013, le Stabat Mater et le Salve Regina de Pergolèse pour la Commémoration des reliques de St Césaire à Arles.

Le 5 décembre 2013, Théo chante lors du Festival de musique de St Victor à Marseille dans les Ceremony of Carols, et se fera déjà remarquer par la presse spécialisée : « S’il sait mener sa barque et ménager le fragile diamant qui se moule dans sa gorge, en tous les atouts : jeunesse viscontienne, une voix de sopraniste grimpant aux pointes des portées musicales, patinée, claire, vibrante et naturelle… » Jacques Freschel pour Zibeline.

Son timbre coloré, souple et sa tessiture ample offrent à Théo les possibilités techniques et artistiques d’interpréter l’univers des Cantates et Passions de Bach, (BWV 170, 74, 159, 198, et des airs de la Passion selon St Jean) qu’il aborde pour la première fois, en juin 2014, au Festival de Musique sacrée de Marseille avec l’Ensemble baroque Unisoni et la Maîtrise des Bouches-du-Rhône sous la direction de Samuel Coquard.

Le 29 décembre 2014, Théo chante en duo avec la soprano Inva Mula, lors du concert du XXe anniversaire de la Maîtrise et interprète le duo de la Barcarolle des Contes d’Hoffmann.

En 2015, il est admis à l’École Normale de Musique Alfred Cortot et intègre la classe de chant de Mireille Alcantara. Parallèlement, Il poursuit son travail aux côtés de Samuel Coquard et chante régulièrement avec la Maîtrise et le Chœur Asmara. En 2016, il obtient le Diplôme d’exécution à l’unanimité et poursuit son cursus vocal en 6e division.

Sur la saison 2016-2017, Théo est invité aux Musicales du Lubéron dans un programme Bach. Ses futurs engagements en 2017 le porteront au Festival des Chapelles dans le Var le 13 mai et le 16 juin, au Festival d’Art lyrique d’Aix-en-Provence, où il abordera en soliste de nouveaux Arias de Cantates de Bach.

Biographie mise à jour le 25/02/2020.