Biographie

Mathys Lagier Ténor

Mathys Lagier est diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et poursuit actuellement son parcours en Master dans la classe d’Élène Golgevit. Il réalise ses débuts professionnels dans plusieurs ensembles français. Il rejoint Pygmalion en 2012, ensemble dirigé par Raphaël Pichon, avec lequel il se produit aux festivals de Saint-Denis, de Pâques d’Aix-en-Provence ; En juillet 2018, il retrouve l’ensemble pour les productions de La Flûte Enchantée et de Didon et Énée pour le Festival d’Aix-en-Provence.

En 2014, il intègre l’Ensemble Accentus avec lequel il chante à la Philharmonie de Paris, à la Seine Musicale, à l’Opéra de Rouen et à la Mozarteum Grosser Saal de Salzburg.

Passionné par le répertoire du lied et de la mélodie, il se perfectionne au CNSMD de Paris dans les classes d’Anne Le Bozec et de Jeff Cohen. En 2017, Mathys se produit en récital au Théâtre Impérial de Compiègne et dans la saison musicale du Musée de l’Armée. Dans le cadre de la saison Jeunes Talents, il donne, avec l’ensemble Maja, un programme en quatuor vocal autour des lieder de Robert Schumann et Hugo Wolf au Musée des Archives Nationales.

En juin 2018, il se produit en soliste dans le Stabat Mater de Dvořák avec le Chœur de chambre OTrente sous la direction de Marc Korovitch.

Depuis toujours intéressé par la transmission de l’art lyrique et de la musique, Mathys s’implique dans différents projets de médiation artistique. Durant l’année 2018, il encadre des adolescents dans le processus de création de l’œuvre participative Frankenstein, donnée à l’occasion du Festival Mozart Maximum à la Seine Musicale. En 2019, il interviendra dans le projet initié par Insula Orchestra et Accentus, sous la direction de Mark Withers, autour des courts-métrages de Lotte Reininger.

En 2018, Mathys décide de fonder avec Adèle Charvet, Mariamielle Lamagat et Edwin Fardini l’ensemble L’Archipel. Réunis par une même volonté d’étendre les frontières musicales, ces quatre solistes abordent avec enthousiasme et énergie le genre original du quartet lyrique. En résidence à la Fondation Singer-Polignac, L’Archipel y a donné un concert en novembre 2018 aux côtés d’Ismaël Marguain et de Guillaume Bellom. Il donnera également un concert avec eux à l’occasion du Festival de Pâques de Deauville le 20 avril 2019.

Ce mois-ci, il interprétait le rôle de Gardefeu dans la production du CNSMDP de La Vie Parisienne de Jacques Offenbach.

Biographie mise à jour le 19/04/2019.