PanierMon compte
   
retour >

Marielou Jacquard

Mezzo-soprano

Jeune mezzo-soprano au timbre charnu et rare, Marielou Jacquard finit actuellement son Master d'opéra à la Hochschule für Musik Hanns Eisler à Berlin dans la classe de Christine Schäfer. Elle y reçoit notamment les enseignements de KS Julia Varady, de Wolfram Rieger pour le lied, et Peter Berne pour le bel canto.

Dès son plus jeune âge, Marielou se découvre une passion pour la scène lorsqu’elle interprète son premier rôle, Flora dans The Turn of the Screw de B. Britten à l’Opéra de Dijon en 2002-2003. Puis elle jouera un Ange, aux côtés de Claire Lefilliâtre et Lisandro Abadie dans Ursule 1.1 de Morgan Jourdain, mis en scène par Benjamin Lazare et dirigé par Geoffroy Jourdain au Théâtre de Quimper.

Au cours de ces dernières années, elle a eu l’occasion de se produire à la Chapelle Royale de Versailles, au Festival d’Ambronay, au Festival Musica Sacra (Quito, Equateur). À Berlin on a pu l'entendre au Tacheles, au Radial System et au Konzerthaus.

En 2014, remarquée par le chef d’orchestre Wolfgang Katschner, elle est choisie pour interpréter le rôle de Costanza dans Riccardo Primo de Händel, aux Händelfestpiele Halle et aux Ludwigsburger Festspiele, dans une production de la Lautten Compagney. Cette même année, dans le cadre d’une résidence à Royaumont auprès de René Jacobs, elle incarne le rôle de Nerone dans l’Incoronazione di Poppea de Monteverdi.

Artiste aux goûts éclectiques, Marielou s’investit aussi beaucoup dans la création contemporaine. Elle suit une étroite collaboration avec le collectif Opera Lab, ensemble spécialisé dans la musique contemporaine destinée au « Musiktheater ». Elle donne en 2015 les Kafka Fragmente de G. Kurtág aux côtés de la violoniste Suyeon Kang.

En juin 2016, elle est invitée par l’Académie du Festival lyrique d’Aix-en-Provence pour une résidence « Création et Innovation » dans une adaptation de Pelléas et Mélisande de Debussy (rôle de Mélisande), mêlant à l’opéra des pièces du compositeur Aaron Einbond. Elle chante en avril dernier la création My corporate Identity de Thierry Tidrow au Deutsche Oper de Berlin.

Passionnée par le jeu d’acteur, elle incarne sur scène à Berlin les rôles de Sascha, amoureuse d’Ivanov dans la pièce éponyme de Tchekov, puis Hitler dans Germania de Heiner Müller à l’Académie des Arts de Berlin.

Parmi ses engagements, en 2017-2018 figure une tournée en France avec la compagnie Opéra Eclaté dans le rôle de Chérubin dans les Noces de Figaro de Mozart. Parallèlement, elle est la 3e camériste dans Le Nain de Zemlinsky à l’opéra de Lille et de Rennes. Elle se produit aussi dans une série de concerts aux côtés du compositeur de jazz Marc Ducret pour sa nouvelle création Lady M, s’inspirant de MacBeth de Shakespeare, notamment à l’Opéra de Lille.

Le printemps 2018 marque ses débuts au Staatsoper de Berlin, dans la nouvelle création du compositeur Manos Tsangaris Abstract Pieces. Puis, elle sera de retour à la prestigieuse Académie du Festival d’Aix en Provence, cette fois-ci avec le pianiste Kunal Lahiry, où tous deux participeront à la résidence de Mélodie française menée par Stéphane Degout et Alain Planes.

Marielou est lauréate avec Kunal de la nouvelle Académie de lied et mélodie de la fondation Royaumont et ils donneront de nombreux récitals, notamment au Musée d’Orsay et au Petit Palais à Paris, mais aussi en tournée en France.

Biographie mise à jour le 20/09/2018.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et réaliser des statistiques de visites.

Pour accepter l'utilisation de ces cookies, cliquez-sur le bouton "J'accepte". Vous pourrez modifier votre choix à tout moment en vous rendant à la page Mentions Légales.

Pour en savoir plus ou pour paramétrer les cookies, cliquez sur « Paramétrer ».

Paramétrer…
J'accepte