PanierMon compte
   
retour >

Léa Hennino

Alto

Reconnue comme l'une des altistes les plus prometteuses de sa génération, Léa Hennino s'est produite sur de grandes scènes internationales et pour des festivals internationaux. Elle est invitée par le Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, le Festival de musique de chambre de Besançon, le Festival de musique de chambre de Saint-Paul de Vence, les Moments Musicaux de la Baule, Cordes sur ciel, Amsterdam Cello Biennale, les Rencontres musicales d'Evian, Les Nuits du Mont Rome, les festivals de Pâques et d'Août de Deauville, EMCY Stars of Tomorow Tour, l’Ensemble Variances, Les Concerts de Poche à Paris, Classic à Guéthary, le Festival international de musique de Koblenz, Les vacances de Monsieur Haydn… En 2014, elle prend part à une tournée avec l’intégrale des Quintettes de Mozart aux côtés de Renaud Capucon, Alina Ibragimova, Gérard Caussé et Clemens Hagen. Récemment, elle a aussi partagé la scène avec le Quatuor Modigliani, Adam Laloum, Thorleif Tedeen, Anton Sorokow, Francois Salque, David Kadoush, Alexandra Soumm, Edgar Moreau, Boris Garlitsky, Alina Pogotskina, Alena Baeva, Nicholas Angelich, Gauthier Capucon, Jérôme Pernoo, Lars Anders Tomter, Nelson Goerner, Pierre Fouchenneret...

Prochainement, Léa jouera notamment au sein de l'ensemble Les Dissonances, au Centre de Musique de Chambre de Paris, au Festival de Colmar, au Festival Européen Jeunes Talents, au Festival de Pâques de Deauville, au Festival de Chaillol... Elle se produit en soliste dans le Rhpasody-Concerto de Martinů en République Tchèque en juin 2016.

Sélectionnée pour participer à de prestigieuses académies comme Krzyzowa Music for Europe (Pologne), Kronberg Cello Plus (Allemagne), Ravinia’s Steans Music Institute (Etats-Unis), Verbier Festival Academy (Suisse), IMS Prussia Cove (Angleterre), Aurora Chamber Music (Suède), Encuentro de Música y Academia de Santander (Espagne). Elle se produit dans diverses formations lors de concerts et master-classes avec notamment Tabea Zimmermann, Antoine Tamestit, Kim Kashkashian, Lars Anders Tomter, Thomas Rieble, Veronika Hagen, Pamela Frank, Miriam Fried, Ferenc Rados, Gabor Takacs-Nagy, Hatto Beyerle... Enrichie de ces nombreuses rencontres, Léa remporte des prix lors de concours en France, en Allemagne, au Luxembourg et devient également lauréate de la Yamaha Music Fondation of Europe, de la Fondation Meyer et de l'Adami. En 2015, elle est aussi l'une des demi-finalistes du Tokyo International Viola Competition au Japon.

Léa a également pris part à l'International Orchestra Institute of Attergau en Autriche, l'Académie de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, l'Académie de l'Orchestre de la Suisse Romande. Elle a été invitée à jouer au sein de la Geneva Camerata, de l’Orchestre de Chambre de la Nouvelle Europe, de l’Orchestre de Chambre international de Genève, de Zagreb Soloists, de l'Orchestre national de France... sous la baguette de grands chefs tels que Jordi Savall, Daniele Gatti, Kurt Masur, Zoltan Kocsis, Manfred Honeck, Kristjan Järvi, Yutaka Sado, Jaime Martín...

Lauréate du CNSMD de Paris où elle travaille auprès de Sabine Toutain et Christophe Gaugué, Léa a également étudié avec Nobuko Imai à Genève lors d'un échange Erasmus. Elle se perfectionne désormais auprès de l'altiste anglais Lawrence Power à Zürich.

Léa joue un alto de Charles Coquet fait pour elle en 2014 à Paris.

Biographie mise à jour le 16/02/2017.