PanierMon compte
   
retour >

Catherine Trottmann

Mezzo-soprano

Très tôt remarquée pour la richesse de son timbre et son investissement scénique, Catherine Trottmann est reçue première nommée à l’âge de 18 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où elle étudie dans la classe de Glenn Chambers.

En 2011, elle remporte le premier prix au concours de l'Union Professionnelle des Maîtres du Chant Français, ainsi que le prix des Amitiés lyriques. En 2013, elle obtient le second prix ainsi que le prix spécial de l’ADAMI au concours international de chant lyrique en Arles.

La jeune mezzo-soprano s’intéresse à de nombreux répertoires : elle se produit régulièrement en récital de mélodies et lieder, notamment avec Susan Manoff. En avril 2014 elle donnera un récital de mélodies françaises à la Morgan Library à New York avec Michaël Levinas au piano. Puis, en mai, elle interprétera Shéhérazade de Ravel avec orchestre lors du festival Musica Nigella, et proposera en juin un récital consacré à Pauline Viardot lors du festival d’Aix en Provence.

Elle chante aussi beaucoup de musique sacrée : en 2009 elle est invitée en Russie par le Nouvel Orchestre Philharmonique de Moscou pour chanter l'Oratorio de Noël de Saint-Saens. En février 2012 on a pu l’entendre dans Le roi David de Honegger Salle Pleyel et à Notre Dame de Paris, et en juillet dans le Requiem de Duruflé, dirigé par Pierre Cao. En décembre 2013 elle est mezzo solo dans la Messe en Ut de Beethoven à l’Opéra d’Avignon.

Mais Catherine Trottmann est également passionnée par le jeu d’acteur, et se consacre donc surtout à l’opéra. En janvier 2011 elle fait ses premiers pas sur scène dans le rôle de l'enfant dans L'Enfant et les sortilèges de Ravel à Paris. Elle reprend cette œuvre en mai avec L'Orchestre National d'Ile de France sous la direction de David Levi à la salle Pleyel, puis en juillet 2012 comme doublure au festival d’Aix en Provence.

En aout 2011, elle chante le rôle de Siebel dans Faust de Gounod dans une mise en scène de Paul-Emile Fourny. En mars 2012 elle incarne le personnage de Ramiro dans La Finta Giardiniera de Mozart, mise en scène par Emmanuelle Cordoliani, et en septembre elle se produit à l’opera de Metz dans une nouvelle production de Die Zauberflöte de Mozart, mise en scène par Daniel Mesguisch. En 2013, elle a incarné Das Stubenmädchen dans une co-production de la cité de la musique et du Cnsmdp de l’opéra, Reigen de Boesmans, mis en scène par Marguerite Borie.

On pourra l’entendre au Palais Garnier en janvier 2014 pour la création d’Illusions perdues d’Alexei Ratmansky avec le ballet du théâtre Bolchoï, puis en février dans le rôle d’Hänsel, dans Hänsel und Gretel de Humperdinck à l’opéra de Metz.

Biographie mise à jour le 26/07/2014.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et réaliser des statistiques de visites.

Pour accepter l'utilisation de ces cookies, cliquez-sur le bouton "J'accepte". Vous pourrez modifier votre choix à tout moment en vous rendant à la page Mentions Légales.

Pour en savoir plus ou pour paramétrer les cookies, cliquez sur « Paramétrer ».

Paramétrer…
J'accepte