Biographie

Shuichi Okada

Né en 1995 à Bordeaux, Shuichi Okada a étudié au CNSMD de Paris avec Roland Daugareil, puis à Berlin à la Barenboim Akademie avec Mihaela Martin. Il poursuit actuellement ses études à La Chapelle Reine Elisabeth dans la classe d’Augustin Dumay.

Lauréat de nombreux concours (Postacchini, Lipizer, Mirecourt, Ginette Neveu, Kreisler, Markneukirchen), il reçoit en 2015 le Prix Prince of Hessen à la Kronberg Academy.

Il a joué avec de nombreux orchestres à Avignon, Weimar, Nancy, Baden-Baden, Toulon, Bayonne, Bienne, Normandie, Orchestre Pasdeloup.

Shuichi mène également une carrière de chambriste et il est invité régulièrement dans les festivals comme la Roque d’Anthéron, les Folles journées de Nantes et Tokyo, les Vacances de Mr Haydn, Jeunes Talents, Deauville, La Baule, Radio France, Ozawa, Giverny, Palazetto Bru Zane à Venise, la Vézère, Villa Musica…

On a pu l’entendre se produire avec des musiciens tels que Jérôme Pernoo, Jérôme Ducros, Lise Berthaud, Gérard Caussé, François Salque, Gary Hoffman, Raphael Pidoux, Jean-Marx Philipps, Antoine Tamestit, Claire Désert, Itamar Golan, Miguel Da Silva, Pierre Fouchenneret, Philippe Jaroussky, pour n’en citer que quelques-uns.

Shuichi a joué dans les plus belles salles européennes, comme la Salle Pleyel, la Cité de la musique, la Salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris, Konzerthaus de Vienne, la Fondation Louis Vuitton, Bozar de Bruxelles, Victoria Hall de Genève, Théâtre des Champs Elysées.

Shuichi est en résidence à la Fondation Polignac, avec le Trio Arnold.

Sa discographie comprend les sonates de Brahms et Schumann (Mirare), les quintettes et sextuors de Brahms (B-record), l’Octuor de Schubert et Passage éclair de Merlin (Alpha), un disque de mélodies françaises avec Véronique Gens et l’Ensemble I Giardini (Alpha), récompensé par un Choc classica, un diapason d’or, et nommé aux Victoires de la musique classique, les trio à cordes de Beethoven (Mirare), récompensé d’un diapason d’or.

Il est soutenu par la Fondation Safran, l’Or du Rhin et la Banque Populaire. Il joue sur un magnifique violon de Carlos Tononi de 1710, généreusement prêté par la famille royale belge et La Chapelle Reine Elisabeth.

copyright Jean-Baptiste Millot

 

 

Biographie mise à jour le 10 avril 2021.