Biographie

Bo-Geun Park

Né en 1998 à Reims, Bo-Geun Park commence l’étude du violoncelle à l’âge de six ans dans la classe de Sophie Delcourt et Marc-Didier Thirault au Conservatoire de Reims où il obtient, neuf ans plus tard, ses Prix de violoncelle, de piano, de musique de chambre et d’écriture. Musicien curieux et complet, il a également été diplômé d’analyse musicale, de direction d’orchestre et de jazz dans ce même établissement.

Il poursuit ensuite ses études au CRD d’Aulnay-sous-Bois, avant d’être admis en 2016 au prestigieux Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Jérôme Pernoo.

À vingt ans, il a déjà été primé à de nombreux concours français et a été invité à se produire en soliste ou en musique de chambre dans les plus belles salles parisiennes telles que la Salle Gaveau, la Philharmonie de Paris, le Casino de Paris, le Salon des Invalides, le Théâtre de l’Athénée, ou encore le Théâtre des Champs-Elysées. Il a également eu l’opportunité de participer à la deuxième édition du Festival SuperCello à Pekin, en avril 2018.

Tout au long de son parcours, Bo-Geun s’est perfectionné auprès d’éminents musiciens tels que Gary Hoffman, Julius Berger, Vincent Ségal, Vincent Courtois, Cyrill Lacrouts, Romain Garioud, Bruno Cocset, et Xavier Gagnepain, en participant à des master-classes et festivals comme l’Académie de Flaine, la Cello Biënnale d’Amsterdam, ISA Festival en Autriche… Passionné de musique de chambre, il s’est perfectionné depuis son plus jeune âge dans de nombreuses formations du duo à l’octuor, et a bénéficié des conseils de Jean Sulem, Claire Désert, Michael Hentz, le Quatuor Ébène, le Quatuor Modigliani, le Quatuor Talich, ou encore le Quatuor Debussy.

Il a pu se produire en musique de chambre au Festival Les Flâneries musicales de Reims, Les vacances de Monsieur Haydn, Le Printemps de la musique, le Festival des cordes de Loire, la Roque d’Anthéron, 1000 sources Haute Dordogne…

Il est bénéficiaire de la bourse Lions Club et est soutenu par la Fondation Meyer et le Mécénat musical Société Générale.

Bo-Geun joue un violoncelle de Auguste-Sébastien-Philippe Bernardel de 1865 prêté par la Fondation Zilber-Vatelot-Rampal, ainsi qu’un archet moderne de Jean-Luc Tauzièdes.

copyright Clément Pimenta

Biographie mise à jour le 11 décembre 2020.