PanierMon compte
   
Dimanche
04
MARS
2018
17:00

Adresse

Chapelle de la Madeleine Rue Racine
02400 Château-Thierry

Évocations

Alexandre Lory | Piano

Présentation

Les évocations musicales, les symboles, les images et la musique descriptive irriguent ce programme.

Nous commençons notre voyage avec les Poèmes, op. 32 de Scriabine qui ne sont pas des œuvres à programme, s’inspirant d’un texte poétique ou littéraire qu’elles chercheraient à décrire, mais plutôt des esquisses musicales miniature où la poésie s’exprime par une grande liberté de forme et une fantaisie rare.

S’en suit Le baiser de l’Enfant-Jésus de Messiaen. La musique de celui-ci, emprunte d’une profonde ferveur catholique, est aussi très descriptive. Tout est signifiant. Il y a une désignation presque systématique de chaque élément musical. Messiaen note à propos des Regards : « Plus que dans toutes mes précédentes œuvres, j'ai cherché ici un langage d'amour mystique, à la fois varié, puissant, et tendre, parfois brutal, aux ordonnances multicolores. ».

L’enchaînement avec l’œuvre impressionniste de Ravel, Une barque sur l’océan est saisissant. Dédiée au peintre Paul Sordes, la pièce évoque un bateau naviguant sur les vagues de l'océan. Concernant les Initials Dances de Connesson, elles rendent hommage successivement à l’écriture baroque du clavecin (Rameau) puis aux rythmes et ostinatos funky, inclus dans un mouvement sauvage très virtuose.

Ensuite vient un monument de la musique, l’ultime Sonate n°32 en ut mineur, op. 111 de Beethoven, l’une des rares à avoir connu une consécration littéraire. Elle revêt une dimension métaphysique très importante. Voici ce qu’en dit Alfred Brendel : « [L'opus 111] est à la fois une confession qui vient clore les Sonates et un prélude au silence. ».

Nous concluons ce programme avec Vers la flamme, l'une des dernières pièces pour piano de Scriabine. Il aurait composé cette pièce à partir d'une vision apocalyptique qu'il aurait eue lors d'un voyage en train et dans laquelle il se demandait si « le feu, les flammes cosmiques étaient des vibrations, semblables à celles des sons et des couleurs, destinées à se rencontrer, à se fondre dans l'embrasement final de l'univers. » Ainsi, il développe dans le poème accompagnant Vers la Flamme un scénario apocalyptique ou des flammes envahissent la Terre et font renaître les Hommes en une meilleure race : tout un programme…

Programme

  • Alexandre Scriabine (1872 – 1915)
    Poèmes, op. 32 | 1903
    Poème n°1 en fa dièse majeur (Andante cantabile)
    Poème n°2 en ré majeur (Allegro, con eleganza, con fiducia)
  • Olivier Messiaen (1908 – 1992)
    Vingt Regards sur l’Enfant-Jésus (extrait) | 1944
    Le baiser de l’Enfant-Jésus
  • Maurice Ravel (1875 – 1937)
    Miroirs (extrait) | 1904 – 1906 (7’30)
    Une barque sur l’océan
  • Guillaume Connesson (Né en 1970)
    Initials Dances (extraits) | 2001
    1. R. Dance
    3. F.K. Dance
  • Entracte

  • Ludwig van Beethoven (1770 – 1827)
    Sonate n°32 en ut mineur, op. 111 | 1820 – 1822
    Maestoso - Allegro con brio ed appassionato
    Arietta (Adagio molto semplice cantabile)
  • Alexandre Scriabine (1872 – 1915)
    Vers la flamme, op. 72 | 1914