PanierMon compte
   
Jeudi
08
MARS
2018
12:30

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Chefs-d’œuvre du répertoire (Journée internationale des femmes)

Yundi Xu | Piano

Présentation

Ce programme, qui peut paraître épars au premier abord, propose un puissant fil conducteur : il réunit certaines des œuvres les plus marquantes écrites pour le clavier.

Parmi les cinq dernières sonates, la Sonate n°59 en mi bémol majeur, Hob. XVI : 49 de Haydn occupe une position particulière : il s’agit du célèbre témoignage de l’affection qui liait le compositeur et Marianne von Genzinger, et qui fut au musicien d’un si grand secours dans les dernières années solitaires du séjour à Esterhaz. L’écriture pianistique est fluide et légère, et jamais Haydn n’a été plus proche de son grand ami Mozart.

Clara Schumann, née Wieck, est une des rares femmes compositrices de l'histoire de la musique, et l'une des plus grandes pianistes du XIXe siècle. Connue comme étant l'inspiratrice et compagne de Robert Schumann, la muse de Johannes Brahms, Clara possédait un talent unique pour la composition qui aurait pu s'égaler à celui de son mari si elle y avait consacré sa vie. Parmi une quarantaine d’œuvres écrites, la plupart ont été dédiées au piano dont les deux scherzos interprétés ici.

Miroirs est un chef-d’œuvre incontesté du piano ravélien. Chaque pièce est dédiée à une personnalité distincte de la Société des Apaches, groupe avant-gardiste dont Ravel faisait partie. L'intention du compositeur était de montrer les images visuelles et les ambiances de cinq personnages différents se regardant chacun dans un miroir. Ravel écrit à son sujet : « Les Miroirs forment un recueil de pièces pour le piano qui marque dans mon évolution harmonique un changement assez considérable pour avoir décontenancé les musiciens les plus accoutumés jusqu’alors à ma manière… ». 

Les Études de Ligeti appartiennent aux œuvres les plus innovantes de ces dernières décades. Mêlant virtuosité et expressivité, elles suivent la tradition des études de Chopin, Liszt et Debussy mais s'attaquent à de nouvelles idées techniques en synthétisant les concepts sur lesquels Ligeti a travaillé dans ses autres œuvres depuis les années 1950.

La Ballade n°4 en fa mineur, op. 52 fut dédiée à la baronne Charlotte de Rotschild. Chef-d’œuvre extraordinaire par son inspiration et son éloquence, par l’originalité de ses motifs et la richesse de son harmonie, c’est une page pathétique, tantôt passionnée, tantôt triste, voire suppliante…

Programme

  • Joseph Haydn (1732 – 1809)
    Sonate n°59 en mi bémol majeur, Hob. XVI : 49 | 1789 – 1790
    Allegro
    Adagio e cantabile
    Tempo di minuetto
  • Clara Schumann (1819 – 1896)
    Scherzo n°1, op. 10 | 1838
  • Clara Schumann (1819 – 1896)
    Scherzo n°2, op. 14 | 1841
  • Maurice Ravel (1875 – 1937)
    Miroirs | 1904 – 1906
    Noctuelles
    Oiseaux tristes
    Une barque sur l’océan
    Alborada del gracioso
    La vallée des cloches
  • György Ligeti (1923 – 2006)
    Études pour piano (extrait) | 1985
    4. Fanfares
  • Frédéric Chopin (1810 – 1849)
    Ballade n°4 en fa mineur, op. 52 (Andante con moto) | 1842