PanierMon compte
   
Jeudi
11
OCTOBRE
2018
12:30

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Le piano sous toutes ses formes

Jodyline Gallavardin | Piano

Présentation

Riche d'un répertoire tant immense que varié, le piano offre aux compositeurs une multitude de cadres et de formes d'expression. La « Sonate » occupe une place très importante, notamment à l'époque classique durant laquelle Haydn compose 52 sonates pour piano. Répondant aux codes classiques, la Sonate Hob XVI-23 comprend trois mouvements dont le premier et le dernier sont de forme sonate (exposition, développement, réexposition). Le second mouvement quant à lui est un adagio au rythme de sicilienne.

Enesco, dont le style néo-classique reste prégnant dans la Suite n°2 op. 10, explore néanmoins toujours le folklore roumain. Cette œuvre en quatre parties (Toccata, Sarabande, Pavane et Bourrée) fut saluée par Claude Debussy lors d'un concours de composition en 1903. Scriabine quant à lui s'inspire pour ses courtes mazurkas de jeunesse (composées alors qu'il n'a que seize ans !) de Frédéric Chopin. Cette danse traditionnelle polonaise à trois temps se colore pourtant déjà ici du langage du compositeur russe.

Enfin, dédiées à son professeur Czerny, les Études d'exécution transcendante de Liszt sont autant des pièces techniques d'une grande virtuosité que de véritables œuvres romantiques de concert. La huitième, Wilde Jagd en do mineur, avec pour indication « Presto furioso », déploie en quelques minutes un univers incroyable où l'on imagine aisément chevauchées et cors impétueux que viennent éclairer de grandes envolées lyriques.

Programme

  • Joseph Haydn (1732 – 1809)
    Sonate n°23 en fa majeur, HobXVI-23 | 1773
    Moderato
    Adagio
    Finale : Presto
  • Georges Enesco (1881 – 1955)
    Suite pour piano n°2 en ré majeur, op. 10 | 1901-1903
    Toccata
    Sarabande
    Pavane
    Bourrée
  • Alexandre Scriabine (1872 – 1915)
    Mazurkas op. 3 (extraits) | 1888-1890
    Mazurka n°1 en si mineur : Tempo giusto
    Mazurka n°2 en fa dièse mineur : Allegretto non tanto
    Mazurka n°3 en sol mineur : Allegretto
  • Franz Liszt (1811 – 1886)
    Douze études d’exécution transcendante (extrait) | 1851
    Étude n°8 : Wilde Jagd (« Chasse sauvage »), Presto furioso en do mineur