PanierMon compte
   
Jeudi
13
DÉCEMBRE
2018
12:30

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Voyages romantiques allemands

Trio Hélios

Présentation

Ces trios écrits par deux compositeurs emblématiques de la musique romantique allemande ont pour point commun leurs caractères quasi symphoniques, et leur puissance émotionnelle si caractéristique à la tonalité d'ut mineur.

Publié en 1795, le premier opus de Ludwig van Beethoven n'est cependant pas constitué des premières œuvres du compositeur. Beethoven souhaitait en effet impressionner l'élite viennoise avec sa première publication, en choisissant ces trois trios pour leur structure imposante (en quatre mouvements). Beethoven marqua ainsi une émancipation face aux traditions classiques de Haydn et Mozart.

Quelques décennies plus tard, durant l'été 1886, Johannes Brahms, qui avait déjà terminé toute son œuvre orchestrale, composa trois opus majeurs dans le répertoire de musique de chambre : la dernière Sonate pour violoncelle et piano en fa majeur op. 99, la 2e Sonate pour violon et piano op. 100, et son dernier Trio op. 101. À partir de cette période, il se concentre davantage sur une musique de l'intime. Cette œuvre d'une dimension plus réduite conserve cependant des sonorités symphoniques si caractéristiques du compositeur.

Programme

  • Ludwig van Beethoven (1770 – 1827)
    Trio n°3 en do mineur, op. 1 n°3 | 1793 – 1795
    Allegro con brio
    Andante cantabile con variazioni
    Menuetto quasi allegro
    Prestissimo
  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Trio pour piano et cordes n°3 en do mineur, op. 101 | 1886
    Allegro energico
    Presto non assai
    Andante grazioso
    Finale: Allegro molto