PanierMon compte
   
Jeudi
22
NOVEMBRE
2018
12:30
Réserver

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Amour à l’impossible

Kaëlig Boché | Ténor
Jeanne Vallée | Piano

Présentation

Le mariage entre la voix et le piano offre un matériel exceptionnel pour cheminer à travers les embûches de l’Amour. Qu’il s’agisse d’opéra, de lied ou de mélodie, le chant de l’être aimé revient sans cesse dans une sorte de rengaine infinie. Et bien sûr, toutes les histoires ne sont pas le conte de fée que l’amant espère ardemment ! Voici un voyage qui sillonne les différentes formes de ce sentiment universel qui ne finit jamais de dévoiler de nouvelles aspérités. Est-il possible de définir l’Amour ? Est-il impossible d’être absolument aimé ?

Programme

  • Wolfgang Amadeus Mozart (1756 – 1791)
    La finta giardiniera (La fausse jardinière) sur un livret attribué à Giuseppe Petrosellini, K196 (extrait) | 1775
    Che belta, che leggiadria ! (Quelle beauté, quelle grâce !); Belfiore, Acte I
  • Gabriel Fauré (1845 – 1924)
    Poème d’un jour, sur des textes de Charles Grand-Mougin, op. 21 (extrait) | 1878
    Nocturne
  • Gabriel Fauré (1845 – 1924)
    Trois mélodies, op. 7 | 1877
    Après un rêve, sur un poème italien anonyme adapté en français par Romain Bussine
  • Reynaldo Hahn (1874 – 1947)
    Vingt Mélodies (extrait) | 1892
    L’énamourée, sur un poème de Théodore de Banville
  • Henri Duparc (1848 – 1933)
    Chanson triste, sur un poème de Jean Lahor | 1868
  • Gaetano Donizetti (1797 – 1848)
    L’Élixir d’amour, sur un livret en italien de Felice Romani (extrait) | 1832
    Una furtiva lagrima (Une larme furtive), Nemorino, Acte II
  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Im Frühling (Au printemps) | 1826
    Du Bist die Ruh (Tu es le calme) | 1823
    Die Nebensonnen (Les reflets du soleil dans les nuages) | 1827
  • Déodat de Séverac (1872 – 1921)
    Chanson pour le petit cheval, sur un poème de Prosper Estieu | 1910
  • Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840 – 1893)
    Eugène Onéguine, op 24 sur un livret de Constantin Chilovsky (extrait) | 1879
    Kuda, kuda (Où, où donc), Lenski, Acte II
  • Francis Poulenc (1899 – 1963)
    Nous avons fait la nuit, sur un texte de Paul Éluard | 1937
  • Francesco Cilea (1866 – 1950)
    L’arlesiana, sur un livret de Leopoldo Marenco | 1872
    E la solita storia del pastore (C’est l’histoire habituelle du berger), Federico, Acte II