PanierMon compte
   
Samedi
27
OCTOBRE
2018
19:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Con molto sentimento d’affetto

Thibaut Reznicek | Violoncelle
David-Huy Nguyen-Phung | Piano

Présentation

« Con molto sentimento d'affetto... » Beethoven ne laisse que rarement de telles indications à l’incipit de ses œuvres. Ici, il s’agit du deuxième mouvement de sa Sonate op. 102 n° 2, datée de 1815. L’affetto exprime ici la passion amoureuse de Beethoven pour la comtesse Erdödy. C’est ce thème du lyrisme romantique propre au XIXe siècle que nous souhaitons explorer au fil de notre récital. Ainsi la Sonate en ré majeur comporte trois mouvements, un allegro con brio titanesque et orchestral, auquel succède ce sublime mouvement, « chagrin sans larmes »  (l’expression est de B. Greenhouse), qui s’ouvre attacca vers un allegro fugato, finale monumental.

Henri Guérout, violoncelliste et compositeur mélodiste, publia en 1863 les Trois mélodies pour violoncelle et piano : Sérénade, L’angélus, et Rêverie. Ces trois courtes pièces évoquent tout particulièrement les mélodies de salon, très en vogue à cette époque.

Pour clore ce concert, nous interpréterons la Sonate n°2, op.99 de Brahms. Composée en 1886, lors de son séjour au bord du lac de Thun, cette œuvre s’inscrit dans une période particulièrement féconde du compositeur.

Programme

  • Ludwig van Beethoven (1770 – 1827)
    Sonate n° 5, en ré majeur op 102 n°2 | 1815
    Allegro con brio
    Adagio con molto sentimento d’affetto
    Allegro-Allegro fugato
  • Henri Guérout (1822 – 1913)
    Trois mélodies pour violoncelle et piano | 1863
    Sérénade
    L'Angélus
    Rêverie
  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Sonate pour violoncelle et piano n°2, en fa majeur op 99 | 1886
    Allegro vivace
    Adagio affetuoso
    Allegro passionato
    Allegro