PanierMon compte
   
Samedi
19
JANVIER
2019
19:00
Réserver

Adresse

Lycée Louis-le-Grand
Amphithéâtre Patrice Chéreau
123 rue Saint-Jacques
75005 Paris

L'intensité musicale : harmonique, virtuose ou exaltée ?

Shuichi Okada | Violon
Jordan Costard | Violoncelle
Mathilde Nguyen | Piano

Présentation

Le Trio pour piano, violon et violoncelle de Fauré est écrit en 1923. Il est considéré comme un des plus beaux trios de la musique française. Il s’agit d’une œuvre tardive qui suscita d’emblée l’admiration de ses contemporains. Son deuxième mouvement, d'un souffle long, pourrait être comparé au cycle de la vie par certains ; il contient le centre de gravité de cette œuvre.

A l’âge de 19 ans, Sergueï Rachmaninov écrit en trois jours le Trio élégiaque. Malgré son jeune âge, on y trouve une profondeur remarquable. Le thème élégiaque est présenté au piano dès l’ouverture « lento lugubre ». Par la suite, il est présenté par le violoncelle et le violon, tandis que l’atmosphère évolue constamment. L'œuvre finit par une marche funèbre, toujours sur ce motif.

Le Trio pour piano, violon et violoncelle n°1 en ré mineur de Mendelssohn figure parmi les œuvres de musique de chambre les plus acclamées du compositeur, n’ayant d’égal que son Octuor à cordes. D'abord achevé en juillet 1839, Mendelssohn effectue ensuite une révision. Cette seconde version a pris une forme beaucoup plus romantique et proche du style de Robert Schumann, le piano étant davantage mis en avant. Ce dernier, lorsqu’il entendit l’œuvre, en fit l’éloge en la comparant aux trios de Beethoven et Schubert, et qualifia Mendelssohn de « Mozart du XIXe siècle, le plus rayonnant des musiciens ».

Programme

  • Gabriel Fauré (1845 – 1924)
    Trio pour violon, violoncelle et piano en ré mineur, op. 120 | 1923
    Allegro non troppo
    Andantino
    Finale (allegro vivo)
  • Sergueï Rachmaninov (1873 – 1943)
    Trio élégiaque n°1 en sol mineur pour violon, violoncelle et piano | 1892
  • Entracte

  • Felix Mendelssohn (1809 – 1847)
    Trio pour violon, violoncelle et piano n°1 en ré mineur, op. 49 | 1839
    Molto allegro agitato
    Andante con moto tranquillo
    Scherzo (Leggiero e vivace)
    Finale (Allegro assai appassionato)