PanierMon compte
   
Jeudi
28
FÉVRIER
2019
12:30
Réserver

Adresse

Petit Palais
Auditorium
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

De l'Allemagne passionnée à l'Italie rossinienne

Mathilde Legrand | Mezzo-soprano
Federico Tibone | Piano

Présentation

Schumann compose Sechs Gesänge (Six chants) op. 117 à la fin de sa vie, peu avant son internement. Ces six petites miniatures font penser aux lieder du Italienisches Liederbuch (Livre des chansons italiennes) de Wolf dans leur construction. Le contraste du mode de composition est néanmoins très fort par rapport aux Goethe Lieder de Wolf où le piano devient orchestral. Clara Schumann, grande pianiste concertiste, n’a pas inspiré seulement son mari, mais également Brahms qui lui dédie les Intermezzi, op. 118.

Ecrite par Rossini bien après les mélodies des Serate Musicali, La Regata veneziana est le récit d'une course de bateaux, une activité très commune et prisée à Venise. Ecrite en dialecte vénitien, elle trouve un écho à la verve populaire des lieder italiens de Wolf, tout en développant la caractérisation d'un personnage féminin tour à tour gouailleur, tendre, autoritaire et séducteur.

C'est un autre personnage féminin que l'on retrouve avec Angelina, dans son rondo final. La figure bien connue de Cendrillon a triomphé des épreuves, au long de ce qui ressemble à un parcours initiatique, et elle célèbre cette nouvelle vie dans la joie et l'amour.

Programme

  • Robert Schumann (1810 – 1856)
    Sechs Gesänge (Six chants), op. 107 | 1852
    Herzeleid (Cœur brisé), sur un texte de Titus Ulrich
    Die Fensterscheibe (Le carreau de la fenêtre), sur un texte de Titus Ulrich
    Der Gärtner (Le jardinier), sur un texte d’Eduard Mörike
    Die Spinnerin (La fileuse), sur un texte de Paul Heyse
    Im Walde (Dans les bois), sur un texte de Wolfgang Müller von Königswinter
    Abendlied der Fürstin (Chant du soir de la Princesse), sur un texte de Gottfried Kindel
  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    51 Gedichte von Goethe (51 Poèmes de Goethe, extraits) | 1888 – 1889
    Mignon IV « Kennst du das Land ? » (Connais-tu le pays)
  • Hugo Wolf (1860 – 1903)
    Italienisches Liederbuch (Livre des chansons italiennes) sur des textes d’origine populaire anonymes traduits et publiés par Paul Heyse | 1891 – 1896
    Auch kleine Dinge (Les petites choses aussi peuvent nous enchanter)
    Wer rief dich den ? (Mais qui t’a demandé de venir ?)
    Der Mond hat eine schwere Klag’ erhoben (La lune a déposé une plainte solennelle)
    Du denkst mit einem Fädchen mich zu fangen (Tu penses m’attraper avec un petit fil)
    Wie lange schon war immer mein Verlangen (Il y a longtemps que je désire !)
    Mein liebster singt (Mon amoureux chante)
    O wär dein Haus durchsichtig wie ein Glas (Ô, si ta maison pouvait être transparente)
  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Trois Intermezzi, op. 118 (extraits) | 1893
    Intermezzo (Allegro non assai)
    Intermezzo (Andante teneramente)
  • Gioachino Rossini (1792 – 1868)
    Péchés de vieillesse (Volume I) | 1857 – 1868
    La Regata veneziana (La Régate vénitienne)
    Anzoleta avanti la regata
    Anzoleta co passa la regata
    Anzoletta dopo la regata
  • Gioachino Rossini (1792 – 1868)
    La Cenerentola sur un livret de Jacopo Ferretti (extrait) | 1817
    « Nacqui all’affanno... Non più mesta » (Angelina, Acte II)