Concert

Quand le vent se lève

Trio Eluard

Présentation

« Quand le vent se lève, mon âme tourbillonne. » L. van Beethoven

Beethoven, Schubert, Mendelssohn, trois compositeurs de génie, à l’esprit libre et aux tempéraments tourmentés, qui tracèrent avec leurs œuvres le chemin du classicisme vers le romantisme.

Le Trio opus 70 n°1 dit « Les esprits » de L. van Beethoven tiendrait son appellation de l'orchestration étrange et de l'ambiance lugubre qui règne dans le deuxième mouvement (Largo assai ed espressivo). Ce trio fut composé entre 1807 et 1808, à la même période que la Cinquième symphonie et la Symphonie pastorale, et il fut dédié à la comtesse Maria von Erdödy, proche amie chez qui le compositeur séjournait.

« On appelait Schubert le romantique classique et Mendelssohn le classique romantique ».
En 1827, un an avant sa mort, Schubert compose le Notturno pour trio à cordes. Il s’agit d’un mouvement unique, un adagio en mi bémol majeur, au lyrisme tout en fragilité qui fait écho, par les grandes tenues harmoniques des cordes, l’utilisation des pizzicatti, ainsi que la partie centrale plus animée et au caractère contrasté et très exalté, au deuxième mouvement du Quintette à deux violoncelles en ut majeur composé durant l’été 1828.
Le Trio n°2 en do mineur de Mendelssohn est également une œuvre de maturité puisqu’il l’écrit à l’âge de 36 ans, soit deux ans avant sa mort en 1847. Ce trio exprime toute la passion orageuse et la fougue de Mendelssohn qui s’affirme comme un compositeur majeur du mouvement romantique. Cette œuvre est composée de quatre mouvements, avec un scherzo virtuose, truculent et malicieux, rappelant Le Songe d’une nuit d’été composé à l’été 1826 alors que Mendelssohn n’avait que dix-sept ans.

Programme

  • Ludwig van Beethoven (1770 – 1827)
    Trio n°5 en ré majeur, op. 70 n°1 « Les Esprits » | 1807 – 1808
    Allegro vivace con brio
    Largo assai ed espressivo
    Presto - Finale
  • Franz Schubert (1797 – 1828)
    Notturno pour piano, violon et violoncelle, op. 148 (D 897) | 1827
    Adagio
  • Felix Mendelssohn (1809 – 1847)
    Trio n°2 en do mineur, op. 66 | 1845
    Allegro energico e con fuoco
    Andante espressivo
    Scherzo (Molto allegro quasi presto)
    Finale (Allegro appassionato)

Quand le vent se lève

Samedi
11
MAI
2019
19:00

Adresse

Lycée Louis-le-Grand
Amphithéâtre Patrice Chéreau
123 rue Saint-Jacques
75005 Paris