Concert

Le chant du piano

Mathilde Nguyen | Piano

Présentation

La voix est le premier vecteur de nos émotions. Nombre de pianistes à travers les âges ont tenté d’exprimer la richesse de la voix humaine dans des œuvres pour piano seul. Fanny Mendelssohn, enfant, s’amusait à arranger des chants populaires en version instrumentale et elle indiqua sur une de ses partitions « Duett für Tenor und Soprano, (…) mit den Fingern zu singen » (Duo pour ténor et soprano (…) à chanter avec les doigts). Il s’agit bien de chanter une mélodie sans avoir recours à la voix, ni aux paroles. Son frère, Félix, s’en inspire et écrit les Romances sans paroles dont il dit : « Si j’avais des paroles en tête pour l’un ou l’autre de ces chants, je ne voudrais pas les divulguer puisque les mots ne signifieraient jamais la même chose pour des personnes différentes. Seul le chant peut susciter les mêmes émotions chez l’un ou chez l’autre, sentiment qui ne peut être exprimé par des mots ».

Comme exercice de style, Gabriel Fauré, en 1863, s’adonne à ce jeu en composant ses Trois romances sans paroles. Johannes Brahms, lui, s’inspire en 1892 d’un thème populaire écossais Lady Anne Bothwell’s Lament pour écrire son opus 117 à la fin de sa vie, qu’il surnomme « berceuses de ma souffrance ». Quelques années plus tard, en 1896, Sergeï Rachmaninov compose Six moments musicaux où l’émotion émane d’une mélodie brute à partir de laquelle se construisent harmonie et virtuosité. Dans une forme beaucoup plus contemporaine, George Crumb écrit en 1972 les Makrokosmos - qui réfèrent aux douze signes du zodiaque - où il y utilise la voix parlée et chantée, amplifiée par la caisse de résonance du piano et la sympathie des cordes.

 

Billetterie uniquement sur place le jour du concert : 10€ / 6€ / 3€

Programme

  • Félix Mendelssohn Bartholdy (1809 – 1847)
    Romances sans paroles, op. 30 | 1833-1834
    Andante espressivo (Contemplation)
    Allegro di molto (Sans repos)
    Adagio non troppo (Consolation)
    Agitato e con fuoco (L’égarée)
    Andante gracioso (Le ruisseau)
    Allegretto tranquillo (Chanson de la gondole)
  • Johannes Brahms (1833 – 1897)
    Drei Intermezzi, op. 117 | 1892
    Andante moderato
    Andante non troppo e con molta expressione
    Andante con moto
  • George Crumb (Né en 1929)
    Makrokosmos (extraits des volumes 1 et 2) | 1972 - 1973
    The Phantom Gondolier (Scorpion)
    The Abyss of Time (Vierge)
    Agnus Dei (Capricorne)
  • Gabriel Fauré (1845 – 1924)
    Trois romances sans paroles, op. 17 | ca. 1863
    Andante quasi allegretto
    Allegro molto
    Andante moderato
  • Sergueï Rachmaninov (1873 – 1943)
    Six moments musicaux, op. 16 (extraits) | 1896
    Andante cantabile
    Presto

Le chant du piano

Dimanche
08
DÉCEMBRE
2019
17:00
La billetterie de ce concert n'est pas ouverte.

Adresse

Chapelle de la Madeleine Rue Racine
02400 Château-Thierry