PanierMon compte
   
Dimanche
14
JANVIER
2018
12:30

Adresse

Eglise Saint Louis en l’Ile 19 rue Saint-Louis en l’Ile
75004 Paris

Serpent et orgue, fantaisies en duo

Patrick Wibart | Serpent
Marie Van Rhijn | Clavecin

Présentation

Ce programme explore plusieurs facettes du répertoire pour orgue et serpent au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. La complémentarité de ces deux instruments dits « d'église », est, depuis la fin du XVIe siècle jusqu'au milieu du XIXe siècle, une réalité incontournable du paysage musical français. Pour tenter de restituer la manière dont les musiciens ont pu faire sonner ensemble l'orgue et le serpent au cours des siècles, Patrick Wibart et Marie van Rhijn nous proposent tout d'abord une première partie consacrée à l'organiste Louis Couperin. Ce dernier fut titulaire de l'orgue de l'église Saint-Gervais à Paris à partir de 1650. Sa musique, conservée dans divers manuscrits, ne fut éditée que bien après sa mort. Nous parcourons ainsi une sélection de fantaisies et symphonies pour orgue, différents psaumes et antiennes grégoriennes pour mettre en évidence le caractère liturgique et usuel cette musique.

Nous poursuivons avec quelques extraits de la Messe pour les Couvents écrite en 1690 par le célèbre organiste François Couperin, neveu de Louis et lui-même titulaire de la tribune de l'église Saint-Gervais ainsi que de la Chapelle royale de Louis XIV.

Enfin, pour illustrer l'évolution du langage au cours du XVIIIe siècle, nous découvrons l’univers de Joseph Bodin de Boismortier et Michel Corrette, deux compositeurs emblématiques d'une forme musicale extrêmement populaire à l'époque : la sonate.  Cette dernière  permet la mise en avant d'un ou plusieurs solistes à travers de courts mouvements aux caractères et aux tempi très différents.  C'est aussi, progressivement à partir de cette seconde moitié du XVIIIe siècle que le serpent, auparavant spécificité française, se popularisera à travers l’Europe pour poser les bases de ses futurs métamorphoses que seront l'ophicléide et l'actuel tuba.

Programme

  • Louis Couperin (1626 – 1661)
    Qui mihi ministrat, me sequatur ; Comunio/Jean:12, V.26 (plein chant anonyme)
  • Louis Couperin (1626 – 1661)
    Psaume 137 en fa majeur
  • Louis Couperin (1626 – 1661)
    Chaconne en fa majeur
  • Louis Couperin (1626 – 1661)
    Fantaisie pour les violes
  • Louis Couperin (1626 – 1661)
    Pavane en fa dièse mineur
  • François Couperin (1668 – 1733)
    Kyrie (du troisième mode)
  • François Couperin (1668 – 1733)
    Messe pour les Couvents (extraits) Premier Kyrie. Plein Jeu
    Christe. Récit de Chromhorne
    Kyrie sur la Trompette
  • Joseph Bodin de Boismortier (1689 – 1755)
    Sonate en ré mineur n°3, op. 14 Allemande (Gravement)
    Allemande (Gayment)
    Lentement
    Gigue
  • Michel Corrette (1707 – 1795)
    Les Amusemens du Parnasse (extrait) La Furstemberg
  • Michel Corrette (1707 – 1795)
    Les délices de la solitude, Sonate en fa majeur Fuga (Allegro)
    Aria (Affettuoso)
    Allegro