PanierMon compte
   
Samedi
17
FÉVRIER
2018
19:00

Adresse

Hôtel de Soubise
Archives nationales
60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Sur les chemins d’Europe

Duo Llyria

Présentation

« N’hésitez jamais à partir loin, au-delà de toutes les mers, toutes les frontières, toutes les croyances. » (Amin Maalouf)

C’est une invitation au voyage que le Duo Llyria nous propose à travers ces mots résonnants d’actualité du poète Amin Maalouf. Car loin d’une proposition convenue, nous embarquons au gré du temps et des frontières pour nous imprégner des richesses d’écriture de notre continent : le parfum de rue des chants populaires avec le langoureux Manuel de Falla (délicatement introduit par le poétique Joaquín Malats, où les sonorités de la harpe ne sont pas sans rappeler celles d’une guitare aux accents hispaniques), le folklore britannique cher à Benjamin Britten, le charme mélancolique des mélodistes italiens Vincenzo Bellini et Gaetano Donizetti, en passant par la fausse légèreté des mélodies de Maurice Ravel qui sut s’affranchir des frontières pour puiser son inspiration bien au-delà de notre pays.

S’attachant aussi bien au répertoire dédié à leur formation qu’à proposer de nouvelles sonorités au plus traditionnel piano-voix, le Duo Llyria nous emmène en escapade à la (re)découverte des paysages musicaux d’Europe, où la harpe se fait guide et soutien des échappées mélodieuses et lyriques de la voix. En route !

Programme

  • Benjamin Britten (1913 – 1976)
    Folksong Arrangements, Vol. II « France » sur des poèmes anonymes (extraits, transcription) | 1946
    La Noël passée
    La belle est au jardin d’amour
    Il est quelqu’un sur terre
    Quand j’étais chez mon père
  • Gaetano Donizetti (1797 – 1848)
    Nuits d'été à Pausilippe (extrait, transcription) | 1836
    La conocchia (La quenouille) sur un poème anonyme
  • Vincenzo Bellini (1801 – 1835)
    Vaga luna che inargenti (Belle lune, qui inargentes) sur un poème anonyme (transcription) | 1833
  • Gaetano Donizetti (1797 – 1848)
    Me voglio fa ‘na casa (Je veux acheter une maison) sur un poème anonyme (transcription) | 1839
  • Joaquín Malats (1872 – 1912)
    Impresiones de España (extrait, transcription) Serenata española pour harpe seule
  • Manuel de Falla (1876 – 1946)
    Siete canciones populares españolas sur des poèmes anonymes (transcription, extraits) | 1914 – 1915
    El paño moruno
    Asturiana
    Nana
    Canción
  • Entracte

  • Fabien Touchard (Né en 1985)
    Création pour voix et harpe | 2017
  • Maurice Ravel (1875 – 1937)
    5 Mélodies populaires grecques sur des textes grecs recueillis par Michel D. Calvocoressi (transcription) | 1904 – 1906
    Chanson de la mariée
    Là-bas vers l'église
    Quel galant m'est comparable
    Chanson des cueilleuses de lentisques
    Tout gai !
  • Benjamin Britten (1913 – 1976)
    Eight Folk Song Arrangements sur des textes anonymes | 1976
    Lord! I married me a wife (Seigneur, j’ai épousé une femme !)
    She’s like the swallow (Elle est comme l’hirondelle)
    Lemady
    Bonny at morn (Beau le matin)
    Bugeilio’r gwenith gwyn (Surveiller le blé blanc)
    Dafydd y garreg wen (Apportez moi ma harpe, dit David)
    The false knight upon the road (Le perfide chevalier sur la route)
    Bird scarer’s song (La chanson de l’épouvantail à oiseaux)